DR

Né en 1970, Hervé Jubert a été dans le désordre, chauffeur de maître, garçon boucher, batteur dans un groupe de rock garage, conducteur de cars scolaires.

Au passage du millénaire, il décide de se consacrer à l’écriture. Il suit les traces d’une enquêtrice au XIXe siècle (trilogie de Blanche), d’une sorcière dans un univers steampunk (L’Opéra du diable), d’une acrobate dans l’Exposition universelle de 1900 (Le palais des mirages), d’une voleuse de grand chemin (Vagabonde)…

En 2019, il publie Droneboy chez Syros. L’histoire d’un adolescent qui vit à proximité d’une ZAD, zone de tous les dangers. Un polar, explosif et sensible,

Il s’est aussi essayé au Polar adulte à quatre mains avec Benoît Séverac : Wazhazhe et Skiatook Lake aux éditions du Passage.

En 2021, il a publié son quarante-et-unième roman, Fondue au noir. Il s’agit d’un polar gastronomique adolescent sorti chez Syros. « Les univers sans pitié de la gastronomie et de la télé-réalité réunis dans un polar addictif et profond. »