DR

Emmanuel Moynot est né à Paris en 1960. Dès 1981, il publie dans de nombreux fanzines (PLGPPUR, Dommage, Band’Apart), puis dans Viper, une revue distribuée en kiosque. En 1983 il réalise son premier album, l’Enfer du jour, chez Glénat.

Sa collaboration avec Dieter commence dès le troisième tome du Temps des bombes, et se poursuit notamment sur la série Vieux Fou ! Mais Moynot a fait la plus grande partie de son parcours comme auteur complet avec de nombreux albums chez Casterman, Glénat, et plus récemment Denoël Graphic.

Emmanuel Moynot ancre ses fictions dans le réel, ici et maintenant. Il s’est essayé au documentaire avec Pierre Goldman, la vie d’un autre ou Hurlements en coulisses, tous deux chez Futuropolis. Il a également repris la série Nestor Burma et a déjà quatre tomes à son actif.

Il a écrit de nombreux récits noirs, le dernier étant No direction, un récit choral mêlant le road trip et la traque d’un serial-killer. Une abondance de personnages hauts en couleur, issus du monde des petits blancs du Sud des États-Unis, une agente du FBI démesurée et aux besoins sexuels clairement exprimés. Moynot n’y va pas avec le dos de la truelle, et ne laisse pas au lecteur le temps de respirer. Une exposition des planches de No direction aura lieu au CREA du 22 avril au 15 mai.

« Aussi dense et intense qu’un roman de Donald Ray Pollock. 180 pages poisseuses, admirablement bien écrites. Des dizaines de personnages qui auraient pu être les « héros » d’un livre à eux seuls, une intrigue admirablement bien maitrisée, No Direction d’Emmanuel Moynot est LE polar de l’année. » Thierry Morer, Librairie Mine de rien, Besançon

Comme beaucoup de ses collègues, il trouve dans la musique une forme d’expression complémentaire à la bande dessinée. Auteur-compositeur, chanteur, guitariste et harmoniciste, sa musique est fortement influencée par le blues et le rock de ses jeunes années.