© Wikipedia

Ingénieur agronome, ingénieur du génie rural et des eaux et forêts, diplômé d’études approfondies en biologie de l’évolution et écologie, Colin Niel a travaillé pendant 12 ans dans la préservation de la biodiversité.

Il a également travaillé en Guyane à la création du Parc amazonien durant plusieurs années. Sa série guyanaise multiprimée : Les Hamacs de carton (2012, prix Ancres noires 2014), Ce qui reste en forêt (2013, prix des lecteurs de l’Armitière 2014, prix Sang pour Sang Polar 2014), Obia (2015, prix des lecteurs Quais du polar/20 Minutes 2016, prix Polar Michel Lebrun 2016) et Sur le ciel effondré (2018) met en scène le personnage d’André Anato, un gendarme noir-marron à la recherche de ses origines.

En 2017 il publie Seules les bêtes, un roman qui ne fait pas partie de sa série, et qui plonge le lecteur dans la solitude du monde rural sur les causses, roman lui aussi plusieurs fois récompensé.  Il a été adapté au cinéma par Dominik Moll.

En 2019, en collaboration avec le photographe Karl Joseph, paraît un album : La Guyane du capitaine Anato. (Ed Du Rouergue)  Ce livre donne la parole tour à tour à des personnages de la tétralogie et nous fait découvrir l’Amazonie française à travers la vie des Guyanais, aussi bien sur la côte Atlantique où se concentrent les grandes villes que dans les régions plus rurales du Bas et du Haut-Maroni. Une invitation à passer de la fiction au voyage…

En septembre 2020 est paru aux éditions du Rouergue, Entre fauves. «Entre chasse au fauve et chasse à l’homme, vallée d’Aspe dans les Pyrénées enneigées et désert du Kaokoland en Namibie, Colin Niel tisse une intrigue cruelle où aucun chasseur n’est jamais sûr de sa proie. » Rouergue Noir. Un livre passionnant, qui nous révèle la part sauvage de l’être humain.