Adlène Meddi, journaliste et écrivain algérien, est né en 1975 à El Harrach à l’est d’Alger. Il a fait ses études universitaires à Alger (Ecole de journalisme) puis à Marseille (EHESS, sociologie des médias).

Il a commencé à travailler dans la presse algérienne depuis 1996. De 2009 à 2016, il a été rédacteur en chef du supplément week-end d’El Watan. Il est journaliste à Middle East Eye (Londres) et reporter pour Le Point (Paris).

Après Le Casse-tête turc (2002) et La prière du Maure (2008), 1994 est son troisième roman publié par les éditions Barzakh à Alger (2017) et aux éditions Rivages/Noir (2018, Prix Transfuges du meilleur polar francophone 2018).

Il a coécrit Jours tranquilles à Alger avec Mélanie Matarese aux éditions Riveneuves (2016) et a participé à plusieurs projets artistiques avec le plasticien et photographe Ammar Bouras. Il est également co-fondateur des « Corsaires Associés », une agence artistique à Alger.