Homme de radio et de télévision, Jean-Pierre Alaux est aussi romancier et scénariste. Il est l’auteur avec son complice Noël Balen de la série « Le Sang de la vigne » (25 volumes publiés chez Fayard) adaptée à la télévision sur France 3 avec Pierre Arditi dans le rôle titre de l’enquêteur œnologue.

Il a aussi créé le personnage de fiction : le très iconoclaste conservateur en chef des Monuments de France, Séraphin Cantarel, dont les cocasses aventures sont publiées chez 10/18 dans la collection « Grands Détectives » (5 opus), mais aussi au Geste Noir avec le 6ème volume : Quand le diable dansait à Ilbarritz.

Il est aussi l’auteur d’une biographie de James Dean (Une dernière nuit avec Jimmy – Calmann-Levy) et d’un biopic consacré au perchiste Romain Mesnil (Ma vérité toute nue – Solar).

Jean-Pierre Alaux et Pierre Arditi sur le tournage du Sang de la vigne.

C’est au cœur du vignoble de Cahors que Jean-Pierre Alaux conjugue sa passion pour l’écriture avec l’art du micro : il signe chaque matin un billet d’humeur sur le réseau de Radio Totem (30 fréquences en Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes).

De sa rencontre avec l’astrophysicienne Sylvie Vauclair est né récemment un polar « astronomique » qui mêle habilement suspense policier et les dernières découvertes en matière de connaissance de l’univers. L’ouvrage est paru aux éditions Privat sous le titre Le Soleil ne se cachera pas pour mourir.