Le domaine Pierre Talayrach est situé dans le sud de la France. Installé sur les bords du Golfe du Lion et plus exactement sur le littoral Roussillon, Pézilla-la-Rivière est un petit village à quelques kilomètres à l’ouest de Perpignan. Il est aux portes de la vallée du Têt, rivière qui prend sa source au cœur du Capcir, montagne des Pyrénées-Orientales. Ce domaine est implanté sur l’axe Perpignan – Pézilla-la-Rivière. Un kilomètre avant l’entrée du village, le Mas de Blanès est situé sur votre droite au bout d’une longue allée de vignes.

Allez-y ! Vous y rencontrerez un vigneron hors du commun. Pierre Talayrach est de ces hommes, généreux et passionné. Le cœur énorme, la main ferme, le propos avant-gardiste : c’est à sa façon un visionnaire, un rêveur même peut-être. Mais qu’importe la passion fait battre ses veines et son cœur ; il apporte sa part de bonheur, mais de douleur aussi. Parce que tout n’est pas aussi simple aussi facile qu’on le voudrait. Parce que vouloir vraiment, c’est tendre de tout son être vers le but ; l’ultime condition. Et ce terrien au regard franc, à la main ferme, à l’envie profonde, illumine sa cave de sa présence.

Situées sur une terre de passion et d’histoire, les parcelles de vignes occupent 12 hectares particulièrement bien situés : plein sud, à l’abri de la tramontane, en terrasses et en semi-coteaux sur un sol aride argileux, recouvert de galets roulés. Les vignes nouvellement plantées (mars 2009) côtoient les plus vieilles, aux pieds noueux, plantées en 1960. Les rendements sont petits : 36 hecto/ha en moyenne.

Les vinifications sont faites par macération semi-carbonique (les raisins ne sont ni égrappés ni foulés au préalable, mais partiellement écrasés.

Cette technique de vinification permet d’obtenir des vins fruités et souples aux couleurs soutenues et brillantes. De plus, ils ne sont pas filtrés afin de leur conserver arômes, matière et caractère.

Une gorgée, et toute la poésie de la vigne vous envahit. Elle parle de son histoire, de ses souffrances, de ses joies. Elle est le pilier central, celui sans qui rien de tout cela ne serait possible. Et lorsqu’en fin elle s’est imposée, elle libère ses arômes de fruits rouges. La terre nourricière et la grappe unies pour la vie pour la joie de Pierre Talayrach.