(Photo : © Richard Dumas)

Sylvie Granotier est née en Algérie, puis elle monte à Paris faire des études de lettres. Après son baccalauréat, elle entre à l’Université de Nanterre où elle obtient une licence en Lettres. Un jour elle a poussé la porte du conservatoire du 17e arrondissement. Elle y rencontre alors Jacques Weber, Francis Huster, Jacques Spiesser, et y découvre le bonheur de jouer, d’incarner un personnage.

Dans les années 1970, elle devient mannequin et fait de nombreux voyages internationaux. Elle est également scénariste et actrice pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Et elle signe la traduction de Énorme changement de dernière minute de Grace Paley, auteure et militante américaine, qui va la pousser à se lancer dans l’écriture. Dès lors, elle s’attaque « au plus excitant au monde : créer du suspense… écrire un polar ».

En 1990, elle fait paraître Courrier posthume, un premier roman sur de difficiles relations entre une fille et sa mère. Dans Mort sans lendemain, son premier roman policier, un homme est victime d’une mise en scène où un criminel tente de lui faire endosser le meurtre d’une femme. Comme un coq en pâte (1996) est un roman policier humoristique ayant pour héroïne Cheryl, la compagne du Poulpe. Avec Sueurs chaudes (1997) et Dodo (1999), l’humour et la comédie du récit sont tempérés par le registre du roman noir où verse résolument Double Je (2002), une sombre histoire qui met en cause le milieu politique français.

En 2015, elle est couronnée du Prix Mauvais genres pour Personne n’en saura rien.

Son dernier livre, Un monde idéal, est sorti en mars 2019 chez Albin Michel. A découvrir absolument, mais attention, « Le monde idéal est un rêve qui peut tourner au cauchemar quand on a le malheur d’y croire. » Je vous aurai prévenus !

Bibliographie sélective

  • Courrier posthume, Régine Deforges, 1990
  • Mort sans lendemain, Ramsay, 1992
  • Comme un coq en plâtre, La Baleine, collection Le Poulpe no 28, 1998
  • Sueurs chaudes, Gallimard, Série noire 1997
  • Cette fille est dangereuse, éditions de la Loupiote, 1998
  • Dodo, Gallimard, Série noire, 1999
  • Une simple formalité, Marais du Livre, 2001
  • Double Je, Albin Michel, 2002
  • Le passé n’oublie jamais, Albin Michel, 2005
  • Belle à tuer, Albin Michel, 2006
  • Tuer n’est pas jouer, Albin Michel, 2008
  • Méfie-toi, fillette, éditions La Branche, Suite noire, 2009
  • Mais d’où venez-vous ?, Le Seuil, 2010
  • La Rigole du diable, Albin Michel, 2011
  • La Place des morts, Albin Michel, 2013
  • Personne n’en saura rien, Albin Michel, 2014, Prix Mauvais genres 2015
  • Un monde idéal, Albin Michel, 2019